Undiemeister fait un pas de plus vers la durabilité : un emballage sur mesure

Undiemeister fait un pas de plus vers la durabilité : un emballage sur mesure

La durabilité pas à pas

Cela fait un moment que Undiemeister®️ est actif sur le plan de la durabilité et notre première attention va toujours au textile. Ceci met le plus de chances de notre coté. Nous visons la solution la plus durable et c'est précisément cela : nous la visons. Nous l'avons compris depuis. C'est un processus en plusieurs étapes dans lequel on avance parfois de deux pas pour un faire un en arrière juste après. C'est comme ça. Nous ne voulons pas rejeter la responsabilité sur d'autres personnes, mais il se trouve que nous devons travailler avec une chaine de fournisseurs. Principalement en ce qui nous concerne, car notre client c'est vous, le consommateur. Undiemeister®️ est le dernier maillon de la chaine.

 

La défi de la durabilité de Undiemeister®️ est plus grand que pour d'autres

Et pourquoi avons-nous un plus grand défi à affronter en matière de durabilité ? C'est à cause de notre forte croissance. Et un processus de croissance avance parfois aussi pas à pas, mais souvent par à-coups. Et avec des sprints de croissance. Pas facile donc de garder le tout sur les rails. Il faut souvent tourner beaucoup de boutons dans les entreprises et chez nous celui de la durabilité est un grand bouton. Il s'agit de pouvoir attendre les livraisons que nous souhaitons de la part de nos fournisseurs. Et le plus rapidement possible. Parfois les fournisseurs parviennent à répondre à ces attentes et à réussir à suivre notre rythme, mais ce n'est pas toujours le cas. Il faut alors faire un pas en arrière pour mieux avancer après.

 

En visant toujours la durabilité, arrive-t-on un jour à atteindre l'objectif?

L'atteinte ou non d'un objectif de durabilité dépend de votre définition de cet objectif. Nous avions toujours comme premier objectif de développer un textile qui soit le plus neutre possible en CO2. 'Le plus neutre possible', car la question est bien de savoir si nous pourrons un jour développer un textile neutre en CO2 à 100%. Nous avons bien avancé dans ce processus et nous ne sommes plus très loin de l'objectif. Mais nous restons critiques. Au fond, nous ne sommes jamais entièrement satisfaits lorsqu'il s'agit de durabilité. C'est pourquoi nous ne faisons pas de promesses que nous ne saurions tenir. Cela sonne bien, mais on laisse d'autres s'en charger. C'est un peu comme ça qu'on fonctionne; nous n'embellissons pas les choses. Nous restons réalistes et faisons ce que nous pouvons. Chaque jour.

 

Une entreprise durable va plus loin que se limiter à la durabilité des articles.

Bien que nous ayons déjà beaucoup à faire avec le textile, ce qui sera toujours le cas, nous pensons pouvoir aller encore plus loin en tant que dernier maillon de la chaine. Car nous n'étions pas satisfaits des emballages depuis un moment. Vous avez probablement déjà reçu un paquet à la maison qui vous avez ouvert pour découvrir le votre quelque part au fond de la boite. Le reste de la boite est remplie de sacs en plastique, de polystyrène ou autre. Que tout ça soit durable ou non, le mieux c'est de ne pas les avoir. Mais ce qui importe le plus, c'est que le transporteur transporte de l'air. Car il ne peut pas transporter plus des paquets que la taille de son bus. Et lorsque les paquets remplis d'air sont grands il n'en faut pas beaucoup. Il doit donc faire plus de trajets avec l'impact CO2 que l'on connait. Tout cela à cause des emballages.

 

Des emballages sur mesure

Reconnaitre le problème ou plutôt le défi est une chose. Le critiquer en est une autre. Le régler c'est tout le reste. Et parfois plus. Mais bon, nous osons affronter les défis. Nous avons toujours voulu régler ce problème de matériel de remplissage et du transport d'air chez Undiemeister®️. Mais comment faire ? Chaque commande chez nous est différente et il existe un nombre infini de possibilités de combinaisons de commande. Il n'est donc pas possible de faire des emballages sur mesure pour toutes ces différentes quantités de commandes. A savoir sans air et sans matériel de remplissage.

 

Notre fournisseur logistique Promese nous offre la solution

Bien entendu, Undiemeister®️ a besoin du soutien de ses fournisseurs pour bon nombre de solutions proposées, et peut certainement en bénéficier. Nous ne sommes, en effet, pas un fournisseur de services logistiques. Ceci est la spécialité d'autres entreprises. C'est pourquoi c'est un art pour une entreprise telle que Undiemeister®️ de trouver des fournisseurs qui n'opèrent pas uniquement au même niveau de qualité que Undiemeister®️, mais qui en plus nous soutiennent dans nos défis. Et bien que Undiemeister®️ tente toujours de ne pas mettre ses fournisseurs sous les projecteurs, cette fois nous faisons l'exception. Car Promese du Brabant, qui assure notre logistique vers nos clients, nous ont proposé la possibilité de préparer les boites d'envoi par commande, donc par client. Plus de transport d'air, plus de transport de matériel de remplissage.

 

Technologie dernier cri

Ce serait aller trop loin que de vous expliquer ici comment fonctionne la fabrication d'emballages sur mesure, de plus nous ne nous y connaissons pas assez. Voici une petit tentative: une machine est placée sur une partie de la ligne de production, une sorte de robot, qui mesure chaque commande en termes de volume et de taille. Probablement à l'aide d'un technologie au laser. Ou à l'aide du poids, ou les deux. Qu'importe, cela fonctionne! Car le robot coupe ensuite la boite d'envoi sur mesure, la plie sur la commande et notre logo est ensuite apposé sur la boite. Magnifique! Visualisez le film de cette machine fantastique ci-dessous:

 

Pffff, une nouvelle étape

Grande réussite dans notre processus de durabilité. Et en même temps… beaucoup de pain sur la planche. En effet, nous nous concentrons sur les points d'enlèvements afin de réduire le nombre de trajets et de camionnettes. Plus facile à dire qu'à faire semble-t-il, mais ça ne peut pas être si compliqué, si ? Ca en à l'air en tout cas, beaucoup de problème de logiciel. Mais encore une fois, nous osons affronter les défis. Et si ce n'était pas difficile, le jeu en voudrait pas la chandelle, ne pensez-vous pas? Ensuite nos emballages. Car là encore, nous pouvons aller plus loin. Nous avons jeté notre dévolu sur du matériel entièrement biodégradable en sucre de canne (il fallait y penser) et cela semble être très prometteur.

 

A suivre!

Partager