Black Friday
No Black Friday
Le moment de faire la différence !

Action sans-abri Undiemeisters®

Nous avons donc choisi d'emprunter notre propre voie lors du Black Friday. Une voie qui, selon nous, offre une bonne alternative au « bon sentiment » que les gens ressentent indubitablement, en achetant avec des réductions, et qui, en même temps, aide les personnes en difficulté. Pour ce faire, nous faisons don d'articles à l'Armée du Salut pour chaque achat effectué chez Undiemeister® pendant cette période, afin qu'ils soient distribués aux sans-abri. En 2020, notre action consistait en un don de caleçons, et en 2021 nous avons choisi des chaussettes. Pour chaque achat chez Undiemeister®, un sans-abri recevait 3 paires de chaussettes. Parce qu'il est important d'avoir des pieds propres et secs quand on vit dans la rue.

Profitons du Black Friday pour faire quelque chose pour ceux qui en ont besoin.

Afficher en Grille Liste

26 articles

par page
Trier par
White T-shirt V-Neck front

À partir de 29,99 €

Black T-shirt Round Neck front

À partir de 29,99 €

Blue T-shirt Round neck front

À partir de 29,99 €

White T-shirt Round Neck front

À partir de 29,99 €

Black T-shirt V-Neck front

À partir de 29,99 €

Blue T-shirt V-neck front

À partir de 29,99 €

White T-shirt Deep V-neck front

À partir de 29,99 €

Khaki T-shirt Deep V-neck front

À partir de 29,99 €

Undiemeister® Slim Fit T-shirt blanc à manches longues un col rond Chalk White

À partir de 39,99 €

Undiemeister® Slim Fit T-shirt noir a manches longues un col rond Volcano Ash

À partir de 39,99 €

Black Boxer short detail

À partir de 24,99 €

Ice Blue Boxer short detail

À partir de 24,99 €

Boxer Bleu Undiemeister® Storm Cloud

À partir de 24,99 €

Turquoise Boxer short detail

À partir de 24,99 €

Green Boxer short Detail

À partir de 24,99 €

Olive Green Boxer short detail

À partir de 24,99 €

Gray Boxer short side

À partir de 24,99 €

Orange Boxer short detail

À partir de 24,99 €

Boxer Rouge Undiemeister® Reef Clay

À partir de 24,99 €

Black Socks 3-pack

À partir de 24,99 €

Blue Socks 3-pack

À partir de 24,99 €

Grey Socks 3-pack

À partir de 24,99 €

Socks Combi-pack

À partir de 24,99 €

Chaussettes de Sport Noires Undiemeister® Volcano Ash, lot de 4

À partir de 24,99 €

Chaussettes de Sport Bleues Undiemeister® Storm Cloud, lot de 4

À partir de 24,99 €

Chaussettes de Sport Blanches Undiemeister® Chalk White, lot de 4

À partir de 24,99 €

Afficher en Grille Liste

26 articles

par page
Trier par

Comment ça, le Black Friday aux Pays-Bas ?

Le Black Friday est rapidement devenu un phénomène aux Pays-Bas, où les magasins proposent d'énormes remises afin de générer le plus de chiffre d'affaires possible en un minimum de temps. Mais est-ce vraiment légitime, le Black Friday aux Pays-Bas ? En un mot : non. Le Black Friday a été une influence de l'Amérique et du Canada. Copié pour ainsi dire, afin d'avoir une excuse pour attirer les clients dans les magasins avec des rabais élevés. Car une règle d'or dans le monde du shopping est que vous ne pouvez accorder des réductions que si vous avez une raison de le faire. Parce que les consommateurs ne comprennent pas pourquoi vous faites toutes ces offres sans avoir de raison valable. L'idée surgirait rapidement que vos prix habituels sont donc beaucoup trop élevés. Le Black Friday n'est ni plus ni moins une excuse pour faire du show.

Comment est né le Black Friday ?

Il en va tout autrement en Amérique et au Canada, où le Black Friday en tant qu'événement commercial est apparu plus naturellement. Friday, vendredi donc, car c'est le lendemain de Thanksgiving, un jour que nous ne célébrons pas du tout aux Pays-Bas. Du moins pas encore, car nous pourrions bien copier cela aussi, bien sûr. Thanksgiving, officiellement Thanksgiving Day, est à l'origine le jour où l'on célébrait les récoltes en Amérique et au Canada. Une sorte de jour d'action de grâce, au cours duquel on remercie Dieu (et Mère Nature) pour les récoltes et toutes les autres bonnes choses reçues cette année-là. En soi, un phénomène magnifique et, de l'autre côté de l'océan, l'une des fêtes les plus importantes de l'année. Et toujours le quatrième jeudi de novembre, lorsque la récolte de l'année en cours est officiellement terminée. 

Réunion familiale, donc un vendredi férié

En Amérique, il n'est pas rare que les membres d'une famille vivent à des milliers de kilomètres les uns des autres et ne se voient pas pendant l'année. Ils se rattrapent à Thanksgiving, jour ou tout le monde se déplace d'un endroit à l'autre. Mais parcourir des milliers de kilomètres en avion pour une seule journée n'est pas très pratique. C'est pourquoi la plupart des gens obtiennent ou prennent un jour de congé le vendredi. Et nous en arrivons donc à notre Friday. Tout le monde est donc en congé après Thanksgiving, et que font la plupart des Américains pendant leur jour de congé ? Ils font du shopping. Pas juste du shopping, mais du shopping pour Noël. Et c'est là que nous en arrivons à l'explication du mot « Black ».

Le « Black » de « Friday »

En Europe aussi, nous avons des journées noires, les samedis noirs des vacances d'été, où des centaines de kilomètres d'embouteillages s'accumulent, en direction du sud. Et puis il y a les samedis noirs où, à la fin des vacances, tout le monde rentre chez soi. Tout cela suggère que l'ajout du mot « black », noir, fait référence à un encombrement. Et bien que Wikipedia donne d'autres raisons pour le mot « noir » de Friday, la foule, la ruée vers les magasins, est l'une des meilleures explications. Il y a un monde fou, donc ce n'est pas vraiment amusant de devoir faire ses courses ce vendredi-là. Et oui, les commerçants ne sont que trop heureux de profiter de l'effervescence et tentent d'attirer un maximum de clients ce jour-là, avec des offres alléchantes. En espérant que ce vendredi-là, des rabais attrayants déclencheront de bonnes ventes de fin d'année. Et comme tout le monde essaie de se surpasser - après tout, la concurrence est un art en Amérique - les remises peuvent atteindre plus de 75 %.

Le côté positif du Black Friday a un revers de médaille

En soi, un jour où l'on peut acheter des choses avec des méga rabais est quelque chose de positif, car qui n'en voudrait pas ? Mais il y a un inconvénient. Car chaque année et toujours le même jour de novembre, les consommateurs finissent par en tenir compte. On constate donc que, dans les semaines précédant la journée nationale de rabais du Black Friday, les consommateurs dépensent peu. L'argent qui aurait pu être dépensé pendant ces semaines, est dépensé en une seule journée. On peut donc se demander si les détaillants ne se tirent pas une balle dans le pied en bradant leurs produits pendant une seule journée. Des prix sur lesquels ils gagnent peu, dans l'espoir que les gens achètent plus que ce qu'ils avaient prévu. Dans l'ensemble, on peut donc se demander si les commerçants ont beaucoup à y gagner. Mais là encore, tout le monde se rend fou et vous n'avez plus vraiment le choix : le comportement du consommateur, provoqué par le commerce, donne le ton.

La folie des emplettes

En outre, le Black Friday ne fait pas ressortir le meilleur des gens. De nombreux consommateurs sont tellement aveuglés par la pluie de bonnes affaires qu'ils ne voient souvent plus si les rabais sont de véritables rabais ou s'ils en bénéficient réellement. Aux Pays-Bas aussi, la fausse remise est désormais bien connue : le prix recommandé des articles est artificiellement augmenté pour rendre l'offre plus intéressante. Mais bon, ce n'est pas le pire, et en tant que consommateur vous en avez conscience.

Mais l'obsession de l'intérêt personnel, de l'obtention de réductions, de la recherche des meilleures affaires, est peut-être le pire trait de caractère qui émerge chez de nombreuses personnes pendant le Black Friday. L'intérêt personnel dans le meilleur sens du terme, où l'accent mis sur l'intérêt personnel s'accompagne de peu ou pas de considération pour les personnes moins fortunées. Des gens pour qui le Black Friday passe complètement à côté, qui sont déjà heureux d'avoir quelque chose à manger le lendemain ou un toit au-dessus de leur tête. Le vendredi noir, ces personnes semblent ne pas exister. Parce que le Black Friday n'est pas le jour pour prendre soin des autres. Non, le Black Friday est le jour où il faut prendre soin de soi.

Il est temps de rééquilibrer le Black Friday

Undiemeister® essaie de retrouver un peu d'équilibre pendant le Black Friday et la période qui le précède, car comme chacun sait, la frénésie des achats commence bien plus tôt. Et ne vous méprenez pas, il n'y a rien de mal à prendre soin de soi, car si vous ne le faites pas, vous ne pouvez pas non plus prendre soin des autres. Bien, nous comprenons ça. Mais il est également bon de le faire avec des personnes qui ont moins de chance. Le meilleur moyen est de combiner le fait de prendre soin de soi et de faire quelque chose pour quelqu'un d'autre.